Anjali [30 mn - 93 photos]

La fantaisie se ponctue dans l'air et laisse comme une odeur familière de victoire. Nous sommes dans la chambre forte, celle où tout semble solide, ordonné mais aussi celle qui cache des trésors à l'abri des regards du monde.

Mélanie [40 mn - 96 photos]

Si toute notre vie était enfermée dans une boite, ce serait celle de la danseuse à musique, pleine de bijoux argentés. La mécanique jamais ne cesserait de faire tourner cette ballerine car l'amitié fait des tours sur elle-même s'en jamais s'essouffler.

Marie-Éve et Maëlig [40 mn - 93 photos]

De fils en aiguilles, je décortique tous ces plis laissés à l'abandon, sans panique mais juste parce que le désordre est beau. Je perçois le bruit d'une vague jusque dans les rayures du parquet.

Véro [40 mn - 112 photos]

Les marques au parquet sont les signatures des fantômes passés, qui murmurent dans les airs qu'une beauté dort ici. Tous les soirs elle s'assoupit en regardant l'horizon des lampes urbaines labyrinthiques. 

Mira [35 mn - 87 photos]

Entre tranquillité et folie, tout s'amoncelle en un ballet bien orchestré. Pas de fissure, du plancher franc, un caractère et des souvenirs qui ne s'éloignent pas trop vite.